14 façons de prendre soin de soi-même

Depuis le début de l’année 2015, je ne sais pas ce qui se passe dans l’univers, mais les choses sont un peu compliquées pour moi. Rien de très grave, mais plein de petites choses pas toujours positives se passent dans ma vie et j’ai beaucoup de difficulté à suivre le rythme.

Mon travail est ma plus grosse source de stress et ce n’est que dernièrement que j’ai réalisé à quel point cet aspect de ma vie m’affecte énormément. J’ai constaté plusieurs changements dans ma façon de voir les choses. Plus les jours passent, plus j’ai de la difficulté à garder pour moi tous les petits travers qui me brisent le cœur.

En gros, je suis le genre de fille qui ne le dit jamais quand elle est contrariée. Quand quelqu’un me blesse avec des mots ou des actions, je suis totalement impuissante. Je me replie sur moi-même. C’est un réflexe inné pour ne pas empirer les situations déjà trop lourdes. Je ne supporte pas la chicane et les tensions. Alors, je fais tout pour les éviter et en bout de ligne, j’en paie toujours le prix parce que je vis constamment avec du non-dit qui me démange au plus haut point.

Je travaille très fort sur moi-même pour changer cet aspect de ma personnalité, parce que ça devient invivable. J’ai bien trop de crottes sur le cœur, c’est même pas drôle.

Parfois, la vie ne fait pas nécessairement les choses tout croche. C’est vrai que j’ai de la difficulté à trouver le silver lining dans ma vie présentement, mais je sais aussi que rien n’arrive pour rien. D’une certaine façon, je suis en train de prendre soin de moi-même en tenant compte de ce que MOI j’ai besoin de faire ou de dire. C’est une façon de respecter qui je suis.

Peu importe les épreuves qu’on doit surmonter dans la vie, il est primordial de s’occuper de soi. Qui d’autre le fera? J’ai beau avoir des gens autour de moi, reste toujours qu’il n’y a qu’une seule personne qui sait exactement ce qui se passe dans ma tête et c’est moi.

Toutes ces réflexions m’amènent à réfléchir sur ce dont j’ai besoin de faire pour améliorer mon bien-être au quotidien. J’ai pensé partager avec toi:

 1. Dire non

Dire non quand c’est non. Dire non aux choses qui n’ont pas d’importance pour moi. Dire non à ce que je n’ai pas envie de faire. Écouter mon cœur avant celui des autres.

2. Écrire mes émotions

Je sais que ce n’est pas du jour au lendemain que je serai capable d’exprimer de vive voix mes émotions. Alors je les écrirai. D’une façon ou de l’autre, il faut que ça sorte. J’adore l’idée de rédiger un carnet consacré aux paroles non-dites.

3. Arrêter de culpabiliser

Je ne pourrai jamais ne pas décevoir. Je ne peux pas me tenir responsable de la façon que les autres interprètent mes paroles et mes gestes. À la fin de la journée, ça ne peut pas toujours être de ma faute si les choses ne se passent pas comme je voudrais. Tant pis si je déplais à certaines personnes.

4. Vider mon esprit

Il y a assez d’heures dans une journée pour que je puisse prendre 5 minutes de mon temps à chaque heure pour me fermer les yeux et me recentrer sur moi-même. Pour moi, se vider l’esprit ne veut pas dire ne penser à rien. Je préfère songer à des trucs qui me font plaisir ou me remémorer des fous rires.

5. Me faire plaisir

À faire absolument chaque jour. Que ce soit regarder des vidéos niaiseux sur YouTube ou bien feuilleter un magazine sous les couvertures, l’important c’est que je m’accorde du temps pour faire quelque chose qui me plaît. La vie est trop courte pour m’oublier.

6. Déconner

En vieillissant, on devient beaucoup trop sérieux. Les « mais qu’est-ce que les autres vont dire » m’empêchent de lâcher mon fou quand j’en aurais besoin. Au fond, qu’est-ce qu’on en a à faire de ce que les autres peuvent bien penser?  Ça devrait être le dernier de mes soucis.

7. Me récompenser

Pas besoin d’une bouteille de champagne ou d’une nouvelle paire de souliers (quoique) pour se féliciter. Ça peut être aussi simple que le soir venu, je repense à ce que j’ai fait de bien dans la journée et je me dis un beau gros BRAVO. T’sais, au lieu de mettre l’accent sur ce que j’aurais pu faire de mieux.

8. Me mettre sur mon 36

Occasion spéciale ou pas. Quand tu feel misérable puis qu’en plus t’as l’air de rien, on dirait que tout va encore plus mal. Le simple fait de me poupouner peut faire la plus grande différence sur mon humeur.

9. Écouter ma petite voix

Je veux pas me vanter, mais la mienne est pas mal sur la coche. Parfois, je l’ignore et je le regrette toujours ensuite. Y’a rien qui bat l’intuition. Même quand tout le monde essaie de te convaincre de quelque chose, si ta petite voix te dit le contraire, c’est elle qui a raison.

10. Apprendre quelque chose de nouveau

Personnellement, je me sens hyper accomplie lorsque j’apprends quelque chose. Ça me nourrit l’esprit et la curieuse en moi a soif de toujours apprendre davantage. C’est bon pour le mental et le moral.

11. Lire plus de biographies

Découvrir la vie des autres est une source d’inspiration indéniable. J’en tire plus souvent qu’autrement des leçons de vie que je ne pourrais trouver ailleurs que dans les bouquins.

12. Accepter les compliments

On aime en faire, mais pourquoi est-ce si difficile d’en recevoir? Tout le monde en mérite, et surtout, tout le monde a besoin d’être valorisé.

13. Décorer mon espace de travail

Comme j’ai mentionné, mon travail est une grande source de stress. J’ai un grand tableau de liège où j’y épingle des phrases inspirantes et des photos qui m’aident à passer au travers des journées plus difficiles.

14. Exploser

Je ne dis pas qu’il faut devenir un pitbull pour se faire écouter et respecter, mais sauter un plomb à l’occasion, ça soulage. Toujours tout garder en dedans est si mauvais.

 

De quelles façons prends-tu soin de toi-même?