4 palettes d’ombres à paupières – 4 budgets

Qu’est-ce que je rachète toujours et encore même si j’en ai absolument pas besoin? Il y a ici plusieurs réponses possibles, mais je parle présentement de palettes d’ombres à paupières. Ça donne quoi d’avoir genre 4 palettes avec le même thème de couleurs? Bonne question. Réponse simple et honnête? J’aime ça, bon.

J’aime comparer, j’aime tester, rien de plus. Puis ça me permet de venir ici donner mon avis, donc ça vaut la peine.

J’adore (si vous aviez pas encore deviné) les ombres à paupières, mais c’est probablement ce que j’utilise le moins. Parce que malheureusement, quand on a pas trop le tour (ça prend de la pratique, toujours), ça peut facilement mal tourner. Comme j’ai besoin de tout mon temps pour faire quelque chose de joli (je suis une perfectionniste), les occasions sont plus rares. Mais je n’abandonne pas, un jour je pourrai me maquiller les yeux dans le temps de le dire.

Comme j’ai déjà mentionné, le smokey eye très fonçé, très peu pour moi. Mettons que Mila Kunis a une méchante longueur d’avance sur moi en terme de rockage de smokey. Ça ne me va pas bien, je finis toujours par avoir l’air d’être tombée en pleine face. Je me rabats donc sur les tons neutres, qui en passant, sont universels: ils vont bien à toutes les filles.

Évidemment, l’avantage des palettes d’ombres à paupières est d’avoir tout le nécessaire dans un seul compartiment pour créer tous les looks inimaginables. Mais le hic, c’est qu’il en existe au moins 48394. Quoi choisir? Qu’est-ce qui vaut la peine?

J’ai testé 4 palettes de marques différentes à prix différents. Voici mes impressions:

(Ai-je besoin de dire que je ne suis pas photographe?)

Fotor1112164724

Fotor111216495

Dans le sens horaire:

1) Palette True Romance de Kat Von D (43$)

Cette palette est la seule dont j’utilise toutes les teintes. Déjà, c’est un bon investissement. Les couleurs sont très pigmentées et encore plus vibrantes sur une base pour ombre à paupière (j’utilise le Eyeshadow Primer Potion, de Urban Decay). C’est une palette versatile, puisque j’utilise certaines teintes comme highlighter et je me sers du brun pour faire du contouring. Les couleurs sont juste assez brillantes, pas trop glitter (quoique moi je tripe sur les paillettes, car oui, j’ai encore 12 ans parfois). Petit plus: le crayon khôl qui vient avec la palette. Super foncé, crémeux et la tenue est impecc.

2)  Palette Comfort Zone de Wet N’ Wild (Environ 5$)

8 teintes pour 5$. Je répète: 8 teintes pour 5$. On s’entend, j’achetais du Wet N’ Wild quand j’étais ado, mais on s’en fout: le produit livre la marchandise. Les couleurs sont vraiment magnifiques et pigmentées. Pour les moins expérimentées, l’endroit où appliquer chaque teinte est inscrite directement sur chaque couleur. Ici encore, j’utilise 2 tons comme highlighter. Pour le prix, ça vaut la peine de tester; ça fait moins mal au cœur si la satisfaction n’est pas au rendez-vous. La palette de 8 couleurs se vend aussi en 2 autres modèles de couleurs.

3) Palette Moonshadow de Sephora (33$)

Cette palette ne contient aucun tons mats, et les couleurs sont très glitter power. Mais c’est parfait, parce que le temps des Fêtes approche et c’est le temps où jamais d’avoir des brillants partout sur les paupières. Et un peu partout en fait, parce que malheureusement, les couleurs sont très poudreuses (on peut très bien voir sur la 2e photo). Pour moi, c’est le pire défaut. Ça s’applique mal, y’en a partout et je dois toujours faire des retouches à mon maquillage. Comme j’aime beaucoup les teintes de cette palette, je l’utilise quand même, mais j’hésiterais avant de la racheter.

4) Palette Pro de Lorac (55$)

Lorac, c’est la marque de cosmétiques de la célèbre maquilleuse Carol Shaw (Carol à l’envers = Lorac… On va se coucher moins niaiseuses). Les Youtubeuses beauté ont raison de toujours mentionner cette palette: elle est géniale. Je n’ai jamais utilisé la Naked Palette de Urban Decay, mais cette palette est pratiquement identique. Comme les prix sont similaires, je ne dirais pas que cette palette est un dupe. Sur la rangée du haut se trouvent les tons mats et sur celle du bas, les tons brillants pour un total de 16 couleurs. Ouf. Je ne sais pas qu’est-ce qu’on peut demander de plus? Les teintes restent en place toute la journée et s’enlèvent merveilleusement bien, ce qui est un gros plus dans mon livre. Le seul bémol, selon moi, c’est le boitier. Je ne sais pas trop quel genre de fini c’est, mais il devient tout sale dès la première utilisation, même à l’extérieur.

 

J’ai fait un swatch de la même couleur, mais de chaque palette différente, pour bien démontrer combien les couleurs se ressemblent. Donc, une palette à 5$ peut très bien arriver à la cheville d’une autre plus dispendieuse. J’aimerais mentionner que mon avis sur les swatchs en général est partagé. Dépendamment de l’éclairage et de la couleur de la peau, les résultats sont relatifs. Oui, ça donne une bonne idée, mais gardez en tête qu’une fois sur vous, la couleur peut différer de ce que vous aviez vu à l’écran. En plus, c’est pas évident à photographier ces affaires-là; j’ai dû recommencer je sais plus combien de fois.

Fotor111216506

4 tons de 4 palettes différentes

Avez-vous déjà essayé une des palettes mentionnées dans cet article? Quelle(s) palette(s) me conseillez-vous?