Ce que les gens n’ont pas compris de la campagne « Swimsuits For All » de Denise Bidot

Tu l’as vu passer sur internet, j’en suis certaine. La dernière campagne publicitaire de Denise Bidot intitulée « Swimsuits for all » cause pas mal de jasette. Denise Bidot est une mannequin taille plus qui pose, entre autres, pour la boutique en ligne de Forever21 et elle est la seule fille de taille 14 qui a mis les pieds sur la passerelle de la Fashion Week de New York en septembre dernier.

Dans la courte vidéo, on y voit une Denise hyper sensuelle se dandinant sur la plage, aucunement mais genre 0 complexée (avec raison) d’exposer son corps vêtu d’un choquant bikini. Eh qu’on aime donc pas ça, des filles rondes qui s’assument en bikini. Parce que t’sais, on est tellement bien placé pour lui conseiller de porter un maillot une pièce à la place. Parce qu’on est tellement de bons juges, on a le droit de se prononcer sur qui devrait porter un bikini et qui ne devrait pas.

L’idée (qui me semble pourtant évidente) derrière cette initiative, est de démontrer à quel point une fille peut être bien dans sa peau, même si son corps n’est pas considéré comme étant dans « les normes ». Pour moi, cette campagne vise à inciter toutes les femmes à se foutre des standards de beauté et à courir enfiler un bikini sans ressentir la moindre trace de honte. C’est un message très fort à une époque où tout le monde s’acharne sur les 5 livres que t’as en trop.

Mais au lieu de mettre l’accent sur les raisons positives que je viens d’énumérer, plusieurs médias ont choisi d’écrire de gros titres accrocheurs, du genre « Denise Bidot montre sa cellulite » ou bien « La cellulite est maintenant tendance ».

Mon dieu qu’ils n’ont rien compris. Denis Bidot ne montre pas sa cellulite. Elle montre son corps, point. Son corps qui a de la cellulite, oui, je suis d’accord. So what? C’est vraiment tout ce qu’on retient de cette vidéo? Ses cuisses à la peau d’orange? Non. Moi, je vois une fille sexy qui SAIT très bien qu’elle l’est. Je vois une femme qui a le plus grand respect pour son propre corps.

La cellulite n’est pas tendance, mais elle fait quand même partie de la vie de plus de 95% des femmes, donc, oui, ça se peut qu’on en voie beaucoup. Ce n’est ni une fierté ni une honte; ça fait simplement partie de nous. Je n’ai absolument pas perçu cette vidéo comme une glorification de la cellulite, ni un incitatif à flasher ma cellulite dans la face des gens parce que, attention, je suis tendance maintenant, regardez-moi. La journée où je décide de porter un short ou un bikini qui mettra inévitablement ma cellulite en évidence, c’est parce que j’assume le corps que j’ai. Ai-je vraiment d’autres choix? Oh, je pourrais me barricader chez moi, pour être bien certaine de ne pas offenser les petits yeux (et petits esprits) de certaines personnes. Ouais, je pourrais crever de chaleur sous un pantalon pour ne pas exposer ma cellulite. Mais t’sais quoi? Over my dead body.

« Il n’y a aucune mauvaise façon d’être une femme » -Denise Bidot

Je n’en reviens tout simplement pas qu’une vidéo comme celle mettant en vedette Denise Bidot suscite autant d’intérêt pour tant de mauvaises raisons. Je n’y vois pourtant que du positif, et étant une fille avec une silhouette similaire (même que j’ai encore plus de cellulite qu’elle AÏE AÏE AÏE) à celle de Denise, ça me fait un bien fou de regarder cette vidéo. Ça me donne confiance en moi. Ce n’est pas rien, non? Est-ce qu’on pourrait, pour une fois, prendre ce message pour ce qu’il est : aimer son corps. Anéantir les complexes et se trouver belle, attirante et sexy à tout prix, parce que vivre sa vie dans le regard des autres, c’est un peu donner raison aux préjugés.

Que cette campagne publicitaire ait été aussi mal interprétée me désole beaucoup, et malheureusement, j’ai de moins en moins espoir qu’on arrivera un jour à briser les critères de beauté qu’on nous impose. Quand je lis certains commentaires si mesquins écrits par des filles ET dirigés vers d’autres filles, je me dis qu’on avancera donc jamais.

Dans le top des pires commentaires que j’ai lu concernant cette campagne publicitaire, c’est ceux qui croient fermement que cette vidéo n’est qu’une preuve de plus qu’on tend tranquillement à favoriser l’obésité. Euh, PARDON? Excusez-moi? Entre toi et moi, est-ce qu’on s’entend pour dire que Denise Bidot n’est PAS une personne obèse?! Je te le dis, j’en crois pas mes yeux. Aussi bien dire que la plupart des femmes sont des baleines, parce qu’à mes yeux, elle représente un très grand pourcentage de ce que les femmes sont. Encourager les femmes à s’accepter telles qu’elles sont ne les incite pas à se foutre de leur santé et à se laisser aller. Quand je vois une fille mince, je n’ai pas envie de devenir anorexique pour autant.

Au lieu de dire bravo à ce genre d’initiative, qu’est-ce qu’on fait? On défait le message pour publier des titres d’articles qui récolteront des milliers de vues, et je trouve ça franchement dégueulasse.

 

 *Crédit image à la une