Comment enlever un vernis gel (relativement) facilement

Je ne voulais rien savoir, j’avais peur d’abîmer mes ongles, je change trop souvent de couleur, je peux le faire moi-même pour la fraction du prix… Toutes ces raisons faisaient en sorte que je ne voulais pas essayer les vernis gel. Jusqu’à ce jour fatidique de juin, trop curieuse de voir par moi-même si c’était si extraordinaire que tout le monde le disait.

Ma première expérience a été sauvage, disons, avec une technicienne qui ne comprenait pas trop ce que je lui demandais et qui, en plein milieu de la manucure, a commencé à pleurer pour finalement se lever et me laisser là avec des faux ongles (que je ne voulais pas!!) à moitié collés et pas coupés. Bon, ok fille, ça arrive, tu feel pas trop, je peux comprendre ça. Mais pas besoin de me mutiler les mains en plus. Bref, une belllle première tentative.

Mais je dois l’admettre: le résultat était impressionnant. Les faux ongles étaient extrêmement solides, et la couleur est resté nickel pendant 3 semaines. Pas d’écaillement, pas d’ongles cassés. Rien. J’étais vendue. Et c’est comme ça que j’ai passé l’été à me gâter et me permettre une petite manucure gel aux 3 semaines. Dernièrement, j’ai testé les vernis SNS, vous connaissez? On trempe l’ongle dans une poudre, qui colle sur un vernis translucide adhésif, jusqu’à ce que la couleur soit opaque. Un top coat plus tard, les ongles deviennent hyper brillants. Rapide, et tout aussi efficace que le gel. De plus, le vernis rendrait les ongles plus fort, donc moins cassants.

Comme rien n’est parfait, malgré tous les avantages que le gel apporte, il y a quand même un bémol: ça ne s’enlève pas. Pas facilement, en tout cas. De la Crazy Glue ce n’est rien à comparer.  Bien sûr, l’idéal est de retourner au salon et laisser les pros enlever toutes traces de vernis gel. Mais ce n’est pas toujours pratique. Un vendredi soir, l’envie me prend d’enlever mon vernis parce que je veux donner un petit break à mes ongles et qu’en plus, j’ignore comment, mais j’en ai cassé un solidement. Là, je fais quoi? J’attends au lendemain matin ou bien je tente d’enlever tout ça moi-même?

Ne reculant devant rien (!), je m’assure d’avoir tout le nécessaire, et puis je me lance. Pendant 1h15 minutes. Ma patience avait sacré le camp depuis un bout, mais j’ai tout de même réussi. Ce n’est rien de bien compliqué; mais ce que c’est looonnngggg. Vous êtes averties.

J’ai décidé d’en faire un tutoriel, qui pourrait s’avérer utile la journée où à minuit et quart, vous devez ABSOLUMENT enlever votre vernis gel. Je blague, mais même si la méthode que je vous propose fonctionne bien, faites-moi plaisir, et ne l’utilisez qu’au besoin. Allez voir un(e) pro. Pour dépanner, ça va. À répétition? Non.

Vous aurez besoin de:

  • une bouteille de dissolvant à ongles avec acétone
  • du papier aluminium
  • de la ouate (il ne m’en restait pas assez, donc j’ai utilisé des rondelles démaquillantes coupées en deux)
  • un pot de Gel Polish Remover de la marque ONYX Professional (dispo chez Wal-Mart)
  • un bol
  • une lime à ongles
  • un polissoir à ongles
  • une crème hydratante pour les mains
  • de la patience (mais vous le saviez déjà)

gel

Étapes à suivre:

1. Préparer le nécessaire. Mettre environ 1/4 de tasse de dissolvant dans un bol et laisser 10 morceaux de ouate tremper. Pendant ce temps, il faut passer au travers de la top coat pour pouvoir ensuite enlever le vernis. Limer doucement le dessus des ongles jusqu’à ce qu’ils soient complètement mats.

2. Prendre une ouate imbibée de dissolvant, essorer un peu, et placer sur l’ongle. Enrouler un morceau de papier aluminium par dessus la ouate. Répéter pour chaque ongle. Une fois terminé, admirer le joli look Robocop et attendre environ 10-12 minutes.

3. Enlever le papier aluminium et la ouate. Je sais, on dirait qu’il ne s’est rien passé, mais la chaleur du papier aluminium avec l’acétone fait ramollir le vernis,  ce qui facilite la tâche pour la prochaine étape, qui consiste à faire tremper les ongles longuement dans le pot de Gel Polish Remover, pour ensuite les frotter sur le pourtour du pot muni de poils. Alterner ainsi: tremper, frotter, tremper, frotter.

4. Le vernis est finalement parti, mais les ongles sont dans un piètre état. Pas de panique, ce n’est que temporaire. Répéter les étapes 2 & 3 pour l’autre main.

5. Sur les ongles propres et secs, utiliser un polissoir à ongles. Mon favori? Le Nail Buffer de Revlon. D’un côté il poli l’ongle, et de l’autre, il les rend méga brillants. Un must. En finition, appliquer généreusement de la crème hydratante sur les mains. L’acétone assèche affreusement la peau.

Voilà! Plus une trace de vernis gel, et mes ongles s’en sortent pas trop mal, si ce n’est qu’ils sont un peu plus fragiles et mous.

 

Portez-vous du vernis gel? Avez-vous déjà tenté de l’enlever vous-mêmes?