Mon truc pour dire adieu au « chub rub »

Chub quoi? Chub rub, les amies. Comme dans peau qui frotte. Comme dans cuisses qui se touchent et qui frottent ensemble pour créer une sensation de feu pogné en permanence dans l’entre-jambe. Vous connaissez? Si oui, vous savez comment l’été peut être un calvaire juste à y penser. Un peu de chaleur et d’humidité et c’est parti: vous voilà avec un volcan brûlant entre les cuisses.

Du plus loin que je me rappelle, j’ai toujours eu ce problème. Et laissez-moi mentionner que ce n’est pas un problème qui touche seulement les filles bien en chair, c’est un fléau qui peut toucher n’importe quelle fille de n’importe quelle taille. Le frottement peut survenir suite à une friction de peau contre peau, ou de peau contre matière textile. Diverses parties du corps peuvent être touchées, mais dans mon cas, les cuisses sont les grandes écorchées.

Les jupes, robes et shorts vous deviennent quasi insupportables quand le mercure grimpe? Il y a peut-être lumière au bout du tunnel. J’ai passé la semaine dernière sur les plages de Cuba sous une chaleur accablante, mais j’avais apporté avec moi un petit tube qui a grandement sauvé la situation (après même pas 24 heures mes cuisses me faisaient mourir) qui ressemble à ceci:

monistatchafinggelprimer

Chafing relief powder-gel de Monistat

Comme je n’avais pas encore eu la chance de le tester, j’ai mis ce sauveur de peau dans ma valise en ayant plus ou moins d’attentes. Ayant essayé 58349 crèmes différentes dans le passé pour résoudre le problème, j’y croyais donc pas trop. J’ai passé la plupart de mes autres vacances dans le sud en portant une paire de boxer sous mes vêtements le soir pour parvenir à marcher sans avoir l’air d’un pingouin, mais cette fois, j’ai pas eu du tout besoin.

Le produit est sous forme de gel qui devient plutôt une poudre au contact de la peau. Le produit agit comme une barrière; la peau se touche, mais on ne sent absolument rien. Un vrai miracle. Autre point fort du produit, c’est qu’il traite aussi la peau irritée. Rougeurs et petits boutons disparaissent dans le temps de le dire. J’ai trouvé le produit difficile à nettoyer sur mes mains même en savonnant comme une bonne, alors j’ai préféré en mettre une petite quantité sur un coton démaquillant et l’appliquer ainsi directement sur mes cuisses. No problemo. J’ai dû en appliquer à plusieurs reprises chaque jour, mais comme il suffit de très peu de produit pour faire la job, ce n’est pas vraiment un problème.

Maintenant, comme tout ça est trop beau pour être vrai, il y juste un petit ennui: j’ai l’impression que ce gel n’est pas disponible au Canada. J’ai acheté mon tube lors d’un weekend aux États-Unis (avoir su, j’en aurais acheté une caisse) et après avoir cherché de fond en comble, je crois que la seule option est de le commander ici à partir d’Amazon. Le produit ne coûte pas plus que 8$ aux States, donc soyez vigilantes de ne pas vous faire avoir si vous le trouvez ailleurs sur le web!

MISE À JOUR 21 AVRIL 2015: Trouvé chez Wal-Mart, même produit, différente marque: gel anti-friction Lanacane. Je vais l’essayer cet été, c’est certain!

Avez-vous un problème similaire? Quel est votre truc pour vous en débarrasser?