Plaisir coupable: les tatouages temporaires

Je ne sais pas trop si j’ai honte ou bien si je m’assume. Je t’explique: à 31 ans, je me trouve un peu ridicule d’aimer un peu beaucoup une tendance destinée principalement aux filles avec un âge un tantinet plus bas que le mien. Peut-être que ça me rappelle un peu trop ceux de mon enfance (tu te rappelles? tu insérais un dollar dans une machine et t’en avais tout plein!) puisque c’est exactement le même procédé de décalquage.

Je suis toujours la première à encourager les gens à se foutre des règles (en matière de tendance, entendons-nous). Chaque fois que j’en vois en boutique, j’ai très envie de m’en coller partout, sauf que je me dégonfle à chaque fois. Va savoir. Je magasine encore à l’occasion chez Ardène puis ça me dérange même pas, mais les tatouages? Sais pas. Encore plus niaiseux, j’ai trois vrais tatouages. Logique, quand tu nous tiens.

Ça fait très music festival (j’adore, le savais-tu?), et puis l’idée de m’amuser avec quelque chose de temporaire me plait bien (ils tiennent la route environ 2 ou 3 jours). Certains motifs passent même pratiquement pour des bijoux, et l’effet est encore plus cool lorsqu’ils sont superposés, un peu comme on le fait déjà avec des colliers ou bien des bracelets.

Lorsque j’étais au Mexique le mois passé, les tatouages métalliques étaient sur toutes les peaux et je crevais de jalousie. Mais sur moi? Petit blocage.

Où se procurer de splendides tatouages?

Comme la tendance croît toujours en popularité, tu en trouveras facilement en boutique. J’en ai aperçu, entres autres, chez Le Garage et Sephora offre la marque Flash Tattoos. Direction Addition Elle pour des motifs 100% boho.

Sinon, tu trouveras une grande sélection de motifs en ligne. Rends-toi sur Etsy pour découvrir la marque québécoise Les Tatoués. Tant qu’à être sur le site d’Etsy, profites-en pour faire une petite recherche. Tu verras qu’il y’a presque trop de choix, donc ce serait étonnant que tu n’y trouves pas ton compte!

Alors, qu’est-ce que je fais? Je me laisse tenter? Est-ce que ça passe ou ça casse?

 

*crédit image à la une