Quoi faire quand on se sent à -1000 sur l’échelle de sexy

Pas une fille n’y échappe; y’a juste parfois des moments dans la vie où l’on se sent encore plus moche qu’une vieille paire de bas sales. Que ce soit à cause des hormones qui font le party dans ton cerveau quand c’est la semaine avant les règles, une période stressante, le lundi après un weekend rempli d’abus ou je ne sais quoi, ces moments sombres d’estime de soi minent significativement le moral.

Tu jettes un bref coup d’œil au miroir, en craignant le pire et voilà c’est confirmé : t’as une gueule de merde. Ah tiens, un joli teint de cadavre ce matin. Le genre de cernes que même une couche de peinture ne pourrait effacer. Coucou, les cheveux d’épouvantail. Le pyjama qui semble tout d’un coup plus moulant qu’à l’habitude. Fallait bien profiter de l’été, après tout.

Toujours est-il que même si ce genre de moments peu glorieux arrivent à l’occasion, ce que je veux que tu retiennes, c’est que c’est tout à fait normal. Même Miranda Kerr a ses complexes. Bon, on ne la croit qu’à moitié, mais si elle le dit… Non vraiment, personne ne se sent au top en tout temps, mais l’important est d’essayer de comprendre pourquoi ça nous arrive (élément déclencheur) pour ensuite trouver une façon de ne pas laisser le moral filer.

Faut pas se faire d’idées non plus; parfois le temps doit juste faire son œuvre, sans solution miracle. Et c’est correct aussi.

J’ai quelques petits trucs qui pourront peut-être t’être utiles la prochaine fois que tu feeleras aussi sexy qu’un torchon :

1. Ne pas tomber dans le piège du linge mou

Je m’explique : le combo pantalon de jogging + vieux t-shirt, c’est bien correct pour végéter à la maison après le travail. Mais oublie ça si tu ne te sens pas trop top. C’est trop tentant de faire 0 effort quand en fait, c’est vraiment l’inverse qu’il faudrait faire. Perso, je ne me sens pas hot pantoute en jaquette. Sauf que si j’enfile quelque chose de cute, déjà là, le moral grimpe. Sans passer deux heures à me coiffer, je prends quand même la peine de faire quelque chose de soigné et rapide.

2. Interdiction de lire les magazines de mode

Deux seuls mots : OUBLIE ÇA. Pour vrai. Autant je ne suis pas du genre à me laisser influencer par les pitounes et mannequins de magazines, si j’ai le malheur d’en ouvrir un quand je me sens moche, c’est carrément de la torture. La comparaison est un poison dans la vie, et c’est encore plus vrai dans ce cas-ci. On dirait que notre cerveau ne réfléchit plus de façon rationnelle et on oublie ce qu’on sait pourtant déjà : ces images ne sont pas la réalité. Ouais, mais va dire ça à une fille qui braille sa vie devant un photoshoot de Karlie Kloss. À éviter absolument.

3. Faire une liste de mes atouts

Comme j’ai mentionné plus haut, on a tendance à ne pas raisonner normalement quand une période moche survient, mais fais un effort : sors papier et crayon et écris tout ce que tu apprécies de toi. Que ce soit physique ou non. Il ne faudrait pas oublier que même si tu ne te sens pas très Beyoncé, tes qualités, elles, sont toujours là et ce n’est pas rien.

4. Faire quelque chose de gratifiant

Tant qu’à sécher toute seule devant la télé parce que tu refuses de te montrer la face quelque part, pourquoi ne pas en profiter pour faire quelque chose de concret? Utilise tes talents. Concocte des petits plats pour la semaine. Réalise ce projet DIY que t’as vu sur Pinterest y’a six mois. Dessine le portrait d’une amie. C’est à toi de trouver, mais l’idée c’est de faire quelque chose qui te procurera un sentiment de fierté.

5. Regarder des images de stars sans maquillage

C’est vrai, ça n’apporte rien à personne, mais ça fait donc du bien de temps en temps! Si ce n’est que pour se rappeler que même les plus belles de ce monde ont leurs moments un peu moins sur la coche. La plupart du temps, ce sont des photos prises dans de mauvais angles, donc peu flatteuses. Moi, ça me rassure un peu de savoir que Kate Hudson n’est pas toujours 100% photogénique même si je sais très bien qu’elle est magnifique même au naturel.

Quels autres trucs ajouterais-tu à ma liste?

*crédit image à la une

  • Laurence Lambert

    J’ajouterais aussi que ça fait du bien de se faire un beau thé de chez David’s Tea et prendre un bon roman pour se changer les idées et changer le mal de place :)

    • Marie-eve

      Tout à fait d’accord avec ça!