Testé & approuvé: le Clarisonic, mon sauveur

Dans la catégorie « meilleur achat de toute ma vie », le Clarisonic remporte la palme haut la main. Laissez-moi vous faire une longue histoire courte: au début de ma vingtaine, j’ignore comment c’est arrivé, mais j’ai attrapé une maladie virale qui se nomme « Gibert » (pityriasis rosé). Gibert n’était pas bien gentil. Il m’a recouverte de plaques rouges sur le haut du corps et le visage.

Ça piquait atrocement. J’ai dû consulter deux médecins différents pour démystifier Gibert. Sauf que le premier coup, on m’a donné une crème avec cortisone, pour appliquer sur le visage, m’avait-on dit. J’aurais dû allumer, tsé. De la cortisone dans ma face. Résultat: j’avais la peau qui tombait en morceaux (je n’exagère même pas) tellement elle était brûlée. Morale de cette tranche de vie: le médecin n’a pas toujours raison.

Alors, la peau de mon visage en est toujours restée hyper sensible depuis, et Gibert m’a laissé des rougeurs que je n’avais jamais réussi à me débarrasser. J’ai bien dit « avais ». Parce que depuis que le Clarisonic est entré dans ma vie l’été dernier, tout a changé. Oui, il coûte cher. Oui, il faut remplacer la brosse environ aux trois mois. Mais je ne le dirai jamais assez: c’est un investissement. J’en ai essayé, des crèmes dispendieuses. Jamais d’améliorations.

Il fait des miracles pour tous les types de peau. J’ai à peine vu l’ombre d’un bouton depuis que je l’utilise, ma peau est définitivement plus douce, les rougeurs s’estompent tranquillement mais sûrement et mes pores sont de moins en moins perceptibles. Difficile à battre, non? C’est de la magie.

clarisonic, commentaires, impressions

+

clarisonic, impressions, commentaires

J’utilise le modèle Mia, que j’ai acheté chez Sephora. Je squeeze une petite quantité de Spectro Jel (n’importe quel nettoyant peut faire l’affaire, personnellement je préfère celui-là) sur la brosse et je me démaquille ainsi. Le Clarisonic est progarmmé pour faire sa job pendant une minute; il s’arrête ensuite automatiquement. Donc en seulement 60 secondes, il enlève le maquillage 6 fois mieux et se débarasse 2 fois plus des impuretés qu’un nettoyage à la main. Faut le faire, là. Je nettoie la brosse environ aux 2 jours, avec un savon doux. Ensuite, il faut la remplacer.

Comme le Clarisonic nettoie vraiment en profondeur, soyez averties: vous ne verrez rien de spectaculaire les premières semaines, au contraire. Vous allez donner un méchant choc à votre peau et elle réagira. C’est normal. Soyez patientes, vous trouverez la lumière au bout du tunnel.

Autre point intéressant: le Clarisonic est hydrofuge (à condition que la brosse soit bien en place), donc aucun problème à l’emmener sous la douche. Toujours pratique.

En conclusion, je suis vendue. C’est un produit de qualité, qui pour une rare fois, offre réellement ce qu’il prétend faire.

Avez-vous déjà essayé le Clarisonic?